Eco-hameau à Soudorgues

Le projet architectural de l’éco hameau de Soudorgues est l’aboutissement d’un long travail de réflexions, d’études menées depuis 3 ans en collaboration étroite entre les architectes (Atelier Inextenso), les futurs habitants, la commune, puis le bailleur social « Habitats Solidaires ».
01
Objectifs

L’étude de faisabilité menée en 2012/2013 avec les futurs habitants a défini:

> Le nombre et la typologie de logements souhaités: 8 logements comprenant 2 T2, 4 T3 et 2 T4 en individuel groupés en locatif social ou en accession progressive à la propriété, dont 1 logement pour l’accueil temporaire de personnes en grande précarité, géré par une association agréée.

> La réalisation d’un espace partagé comprenant: Une atelier partagé, une chambre d’amis, une buanderie et un local technique pour une surface totale d’environ 70m2.

Les objectifs en terme d’écologie et de qualité environnementale:
– Intégration paysagère dans le site et modifications minimales du terrain naturel et de la végétation existante.
– Optimisation  du bio-climatisme avec orientations et vues égalitaires entre logements.
– Qualité thermique des bâtiments se rapprochant au plus près des bâtiments passifs.
– Utilisation des énergies renouvelables et du solaire, à minima pour la production d’eau chaude.
– Systèmes constructifs favorisant l’utilisation de matériaux bio-sourcés écologiques et renouvelables, issus de filières locales.
– Gestion et récupération des eaux pluviales pour utilisation dans le cadre du jardin/potager partagé.
– Assainissement collectif par phyto-épuration intégrant des toilettes sèches pour tous les logements.
– Stationnement des véhicules à l’extérieur de l’écohameau.
– Une mise en oeuvre dans le cadre d’un chantier propre.

02
Parti d’implantation

La réflexion sur le parti d’implantation a été réalisée conjointement avec la commune et les habitants lors de l’étude de Faisabilité.

Afin de garder une vrai cohérence, ce travail s’est porté sur l’ensemble du projet de l’écohameau, à savoir l’atelier artisanal et les 8 logements.

Afin de faire appréhender au mieux aux futurs habitants, les incidences du parti d’implantation, une maquette intégrant la topographie du terrain et des principaux arbres fut réalisée. Cette maquette permit de mettre en situation, les différentes possibilités d’organisation des logements, et d’en mesurer les impacts en terme d’intégration et en rapport aux objectifs de développement durable définis dans le programme.

La finalité de ce travail permit de valider le parti d’implantation du projet de l’éco hameau de la manière suivante:

–  Constitution de 2 groupes d’habitations de 4 logements en individuel groupé positionnés perpendiculairement aux faïsses.

– Intégration d’un bâtiment commun situé entre les 2 groupes d’habitations comprenant une atelier commun, espace de rencontre et de travail, 1 chambre d’amis, une buanderie commune et un local technique

– réalisation de l’accès aux 3 bâtiments par un chemin plat, semi-piéton situé en partie haute du terrain. La zone de stationnement se situant à l’extérieur de la parcelle du projet, ce chemin permettra néanmoins aux personnes à mobilité réduite d’accéder et stationner à moins de 30m des différents logements.

03
Plan de masse définitif

Le plan masse défini fait apparaitre les grands axes du projet et son organisation:

> l’accès par le chemin communal et la zone de stationnement principale située à l’extérieur de l’éco hameau.

> Le chemin d’accès semi-piéton intérieur à l’écohameau accessible aux PMR et intégrant les stationnements dédiés

> L’implantation des 2 groupes d’habitations perpendiculaires à la pente et aux Faïsses et le positionnement central de la salle commune.

> L’égalité et l’optimisation recherchée en terme d’orientation favorisant la pertinence bioclimatique.

04
Parti Architectural

Le parti architectural du projet est issu du choix du parti d’implantation défini avec les futurs habitants, et de la volonté de réaliser une architecture sobre et économe, mais de grande qualité dans sa fonctionnalité, dans la qualité des matériaux utilisés, et par un souhait d’une intégration « naturelle » dans le site et le paysage.

La prédominance du bois dans les revêtements de façades permettent au projet de se fondre dans le paysage lointain.

L’impact visuel du projet par la présence et la conservation de la grande partie des châtaigniers présents sur le terrain, est ainsi minimisé.

05
Description des différents systèmes mis en oeuvre:

> Structure porteuse: Pilotis/jambes de force/contreventements en bois massif, essence Douglas Sud de France, positionnés sur fondations bétons isolées.

> Planchers bois inférieurs isolés: Structure en poutre I de 40cm, avec pose en sous face d’un OSB de 22mm, isolation entre poutre I réalisée par ballots de paille brut de 36cm d’épaisseur, sur face constituée d’un osb de 16mm. Finition intérieure par coulage d’un béton d’argile de 10cm d’épaisseur optimisant l’inertie et le confort d’été des logements.

> Murs extérieurs ou mitoyens de type 1: Ossature bois en poutre I de type Steico (poutre isolée) de 36cm d’épaisseur, remplissage entre ossature en bottes de pailles, parement extérieur support de bardage par panneaux contreventent/pare pluie de type Agepan, bardages en douglas Sud de France classe 3

> Murs extérieurs de type 2: Ossature bois constituée d’une double ossature bois en bois massif 6×8, essence douglas « Sud de de France » contreventée en partie centrale par chevron 6×8,  remplissage entre ossature par mélange paille/terre banché et coulé en place. La barbotine de terre liant les fibres de paille est constituée de terres récoltées sur site et mélangées avec de l’argile d’Uzès. Un enduit à la chaux en 2 couches sera mis en oeuvre en extérieur, en intérieur, les enduits seront en terre. La réalisation de ces enduits sera remise en oeuvre dans le cadre d’une auto-construction encadrée par une entreprise spécialisée et agréée.

> Plancher intérieur d’étage en bois: Plancher d’étage intérieur en structure bois massif essence douglas Sud de France revêtu de lames bois douglas double faces rabotés Sud de France

06

> Toitures Structure bois:  Charpentes en caisson comprenant structure en poutre I de type Steico, sous face en fermacell ou BA 18, sur face Osb 9mm, remplissage des caissons en ouate de cellulose insufflée « Cellisol » (fabrication et usine dans le Gard), étanchéité et finition toitures par bacs aciers simple peau anthracite. Une option finition par toitures végétalisées (+40 000 €) sera étudiée en phase exécution.

> Résille/Garde corps des terrasses/passerelles Nord:  Résille/garde corps réalisé en bambous issus des pépinières de la bambouseraie d’Anduze située à quelques kilomètres de Soudorgues. Mise en oeuvre en autoconstruction par les futurs habitants.

Chauffage, production d’eau chaude, ventilation: Les besoins en terme de chauffage sont minimes et nous permettent de mettre en place un système de chauffage simple, individualisé par poêle bouilleur mixte bois/pellets. Le choix du combustible bois apparaissant comme une évidence dans le contexte cévenol et le développement de la filière bois locale.

Concernant la production d’eau chaude et dans la continuité de réduire et maitriser les dépenses énergétiques, il a été décidé de mettre en place des panneaux solaires passifs pour la production de l’eau chaude des logements. Cette installation sera de type collectif pour chaque groupe d’habitation et comportera une dizaine de mètres carré de panneaux reliés à un  échangeur et ballon solaire.  Afin de palier les manques de production par les panneaux, un ballon d’appoint collectif électrique sera mis en place parallèlement.

Pour la ventilation des différentes pièces des habitations, la mise en place d’une ventilation simple flux fonctionnant en continu apparait après étude et calcul comme la plus appropriée.

L’étanchéité à l’air imposée dans le cadre de la RT2012 et l’isolation thermique très importante des enveloppes des logements, nous permettent d’éviter de mettre en place un système double flux. Au contraire, l’importance de l’étanchéité à l’air des logements, nous poussera à augmenter les entrées et débits d’air dans les différentes pièces des habitations.

Fiche technique

MAITRE D’OUVRAGE: Habitat Solidaire / Futurs habitants

MAITRISE D’OEUVRE: Mission de Base

ARCHITECTES: ATELIER INEXTENSO

SHON: 650m2

ANNÉE DE RÉALISATION: 2014 
/ 2016

SITUATION: Département du Gard

COUT DES TRAVAUX: 950 000 €HT